mardi, avril 19, 2005

Et ben vivement le retour des dessins dans ce blog !

Ce bon vieux Albert nous l’avait bien dit : « Tout est relatif »… Si il avait seulement imaginé que ces quelques mots deviendrait cultissimes. Cela fait partie de ces phrases que les gens prononcent sans savoir qu’elles finiront par avoir leur vie propre, à l’instar d’un « un petit pas pour l’homme » ou encore « ce n’est qu’un détail de la 2nde guerre mondiale ».

Concernant « tout est relatif », moi je soupçonne Bébert d’avoir dit ça pour conclure vite fait bien fait une discussion qui l’emmerdait, comme on dit « tu sais, c’est la vie » ou « ça nous rajeunit pas ». Et puis depuis c’est devenu la sentence la plus utilisée pour les préfaces de romans à la mode…

Il y a un bon moment (en fait deux semaines… Je m’enthousiasme toujours de voir que dans cette société, deux semaines deviennent un bon moment… on pourrait dire « relativement un bon moment »), j’écris à une amie que je trouve une de ces remarques à la fois relativement méchantes et relativement gentilles. A peine ai-je fini de me remettre de l’éprouvant effort physique qui est de trouver le point sur les Mac, que je me rend compte que ce mot « relativement » ne veut rien dire.

Ok, quand Al disait que tout était relatif, il veut dire que tout est inter-relié. Mais là, tout seul, perdu au milieu d’une phrase, ça veut dire quoi "relativement" ?
Absolument rien, on lui fait dire ce qu’on veut… La seule chose que « relativement » pourrait nous indiquer, c’est qu’il quantifie en dehors des extrêmes. « Relativement » se place entre « un peu » et « pas énormément quand même ». Ce qui nous fait une fourchette (relativement ?) assez large…

Et ouais, faut réfléchir à ce qu’on dit, Al. Au lieu de poser sur les photos langue tirée et de créer des machines qui feront des milliers de morts (passées et à venir), tu aurais du bien peser tes mots, sans quoi plus tard des crétins les utiliseront pour écrire dans leurs blogs des posts sans aucun sens… A savoir tout de même que le dernier autrichien comme lui exilé aux états-unis, c'est Terminator... Moi jdis ça...

Ils ont dit :

« La Pologne ? bah, vous savez, je m’en fiche relativement ! »
Adolph H. 1938

« Avec notre album, je pense qu’on se souviendra relativement longtemps de nous »
Les What Four

« Être président, c’est être relativement présent »
Laure P.

« Je te serai relativement loyal à vie »
Judas

« On est parti pour être relativement plus durable que les WhatFour »
Les LinkUp

« Je préfère voter pour Bush, il fera un relativement bon président »
Un crétin

« Ce que j’aime bien dans mon blog, c’est qu’il est relativement utile »
C.

10 commentaires:

Vinnie a dit…

Je te trouve relativement modeste envers ton blog, mon bon ced.
Le mot à la con qu'on emploie de plus en plus, c'est "improbable" aussi.
Mais ça a déjà fait un article dans la géniale encyclopédie du dérisoire du moustachu Léandri.

Anonyme a dit…

voici juste un mot que j'affectionne particulièrement: aimable, il invite à la réflexion je trouve (enfin hier je me suis pris la tête toute seule en cherchant à le définir éthimologiquement parlant)

Li

Lucrèce a dit…

la remarque de ton amie etait plus gentille que mechante, quoi qu'un peu egoiste.

Hin ? Tu n'as pas parle de la remarque ? Meme pas en message subliminal ?

Bon, je pense que je suis relativement demasquee.

Anonyme a dit…

Aimable...

Que l'on peut aimer...

???

Je ne vois pas quoi dire de plus. Appliquons à un exemple pour voir si ça marche : "Tu es bien aimable mon petit"
Traduction : Tu es une personne dont la gentillesse fait que l'on pourrait t'aimer.

Ca a l'air de coller.

Désolé, c'est la plus longue réflexion que je puisse pondre sur aimable.

...

???

!!!

Mais si, on peut réfléchir à "Aimable" un accordéoniste-chanteur (je crois?!) mais là, c'est un peu capillo-tracté.

Sur ce j'hésite à signer...

Paul.

Anonyme a dit…

bon, et bien j'm'excuse d'intervenir .. mais pour une réflexion sur aimable ... si courte... trop courte.. et hélas, il faut le dire... incomplète ... non mais... si on regarde bien ... aimable, de aimer, et able, de ... ablation (si si c'est po d'la blague ..) donc aimer, on va po s'amuser à le définir hein, sinon on en a pour la nuit .... enfin, y'a moyen d'y passer une nuit quoi.. même plus...) mais ablation, ablation de retirer, retirer de l'amour ?! Mais bien sur que non ! quelle idée farfelue vous vous faites là (style je parle à des gens ... ça c'est la classe) qui dis que tu es aimable, dis que tu lui prend de l'amour ... de l'amour pour toi .... donc tu lui retire un peu d'amour, bien sur c'est à prendre au sens positif du terme hein ... enfin, j'sais pas si j'suis très claire...
Mais j'ai fait c'que j'ai pu pour être le plus complète possible....
Non, ne me remerciez pas, c'est tout naturel ....
(c'était chris)

ced a dit…

Ben oui... Dico selon ced :
Aimable. Se dit de quelqu'un de gentil, qui a une aptitude à se faire apprécier. syn : bien sympathique ma foi.
ethymologie : vient du verbe aimer auquel on a rajouté un -able fort à propos. Exemple : Et t'as vu cte meuf avec ses gros eins', comment elle est bien aimable!

Vinnie a dit…

Oui voilà, pas de quoi s'arracher une cou.
Chris a confondu aimable et amourectomie.

Anonyme a dit…

juste pour m'informer plus emplement .. comment j'aurai pu confondre avec un mot qui m'est inconnu ? aurai ce un lien quelconque avec la science infuse ??.... (pr pas dire que c'était chris j'fais style j'signe pas ... )

ced a dit…

lol... cte fille est trop forte ^^ !

Blueberryjenny a dit…

C'est relativement vrai tout ce que tu dis dans cet article !